Escapades et découvertes entre Terre, Lagunes et Mer

Le massif de la Clape et les territoires de la Narbonnaise: Carnets d'exploration et d'histoire.

A propos

Une exploration du Massif de la Clape et de la Narbonnaise, là où l'eau, le vent et la mer se sont mélés et ont modelé les paysages pour vous faire découvrir autrement l'histoire de ces lieux, la flore et la faune communes ou remarquables que l'on peut croiser.

L'objectif de ce site, à travers ces multiples escapades, est de vous permettre d'appréhender, de comprendre et par conséquent de sauvegarder la richesse de ces milieux si fragiles afin que demain ils puissent encore exister.

  • Information
  • Pour les randonnées décrites sur ce site, l'objectif n'est pas d'aller le plus vite possible, ni de parcourir le plus de kilomètres, mais de prendre le temps de découvrir, d'apprécier et d'apprendre.
  • Les sites parcourus sont des sites naturels, vous devez avoir un comportement empreint de la plus grande vigilance

Derniers carnets d'exploration publiés

  • Juin 2019:  Des grottes pour sépultures | La Vigne Perdue
    Sur les pas de P. Héléna et J. Guilaine: Quand les grottes de la Clape deviennent des sépultures. C'est une plongée dans le passé de la Clape, il y a plus de 3000 ans, lorsque des communautés habitaient les lieux sauvages du Narbonnais et pratiquaient des rites funéraires encore incompris.
  • Mai 2019:  Coeur de Clape | Pech Redon
    A la découverte de Pech Redon, paysage emblématique du massif de la Clape, dont l'occupation remonte au Ier siècle avant JC.
  • Sous Vente Farine | Les Colombiers
    En bordure de l'ancien chemin de Fleury à Gruissan, le paysage de la combe des Colombiers dominée par la barre rocheuse de Vente Farine et ses arches, et protégée du vent dominant, offre une lecture géologique et pastorale des plus intéressantes
  • Du salin de Gruissan au grau de Vieille-Nouvelle | Île de Saint-Martin
    Tout au bout du salin de Gruissan, en bordure de l'étang de l'Ayrolle, cette promenade nous amène au dernier grau naturel et permanent de la Narbonnaise en traversant les partènements du salin de Gruissan, les marais et les traces de l'ancien grau au Moyen-Âge.
  • Les falaises mortes de Karantes | Narbonne-Plage
    Cette promenade sur la facade orientale du massif de la Clape est l'occasion d'aller à la rencontre de l'ancien rivage qui, à l'époque romaine, s'étendait de Tintaine à Saint-Pierre La Mer. Témoin de ce passé, les falaises mortes de Pech Rouge, Rouquette et Narbonne-Plage érodées, creusées, fendues par la mer, sont encore là pour nous restituer du haut de leur 25 m cette impression de majesté qu'elles avaient lorsqu'elles dominaient la mer.
  • Fount das Cabries: la fontaine des Chevriers | Gruissan
    Cette randonnée part à la recherche des traces du pastoralisme et des formations géologiques particulières du pech des Chevriers. De la "morrade", crête du pech, de magnifiques panoramas se dégagent sur les pechs environnants, Gruissan, son château et son étang.
  • Fount Caudo: la source chaude | Etang de Gruissan
    Effectuée en fin de journée, cette promenade part à la rencontre des vestiges du passé, de ces traces du pastoralisme et de ces manifestations karstiques que sont sources et cavités et se termine lorsque les derniers rayons du soleil couchant illuminent le chateau et l'étang de Gruissan.
  • Les arches de la Clape | Les Inférêts
    Près du domaine des Inférêts, cette randonnée permet d'aller à la rencontre des arches de la Clape et en particulier de la plus imposante d'entre elles, la grande Arche, formation géologique unique de 4,60m d'ouverture.
  • Cavités et dolines des Caunes | Les Caunes
    Promenades dans la garrigue du plateau des Caunes à la rencontre de la doline et du trou de la Crouzade qui s'enfonce de plus de 30 m dans le calcaire puis en bordure de la faille Est des Caunes, là ou les cirques et dépressions offrent un paysage étonnant.

Derniers carnets d'histoire des territoires du massif la Clape et de la Narbonnaise

Derniers inventaires publiés

Derniers articles

  • Les vents de la Narbonnaise
    Le Narbonnais est un pays de vents, soumis principalement au Cers, vent de terre, violent venant du secteur Ouest Nord-Ouest et sa contrepartie, le Marin, vent de mer comme son nom l'indique, venant du secteur Est, Sud-Est.
  • Les carnets de randonnée à la découverte de la flore.
    La richesse de la flore de la Narbonnaise à travers l'exploration des différents paysages la constituant; la garrigue, les milieux dunaires, les prés salés, ...
  • Les coquillages et les crustacés des plages
    Savoir reconnaitre les différentes sortes de bivalves, gastéropodes et crustacés que l'on peut trouver le long des plages de Mateille et des Ayguades.

Les paysages de la Narbonnaise

  • Paysages de la montagne de la Clape
    L'histoire de la Clape (du nom Clapas qui signifie tas de pierres en languedocien) est d'abord celle d'une ile. Ses différents noms anciens, Insula Laci, Licia, Lecci, del Lec, ..., l'ile du Lac, témoignent de son passé et c'est l'histoire de ce passé que nous allons découvrir.
    • L'île de Saint Martin, une île aux multiples facettes | Paysages de la montagne de la Clape
      Prolongement sud du massif de la Clape dont elle est séparée par la lagune de Gruissan et la plaine de Mandirac peuplées de plantes halophiles, l'ile de Saint-Martin, de par son histoire, offre un paysage original aux multiples facettes: les salins à l'est, le site antique de Saint-Martin le Bas, les calanques abruptes de la barre de l'Evêque à l'ouest, le rivage lagunaire de la pointe de la Grève au sud.
    • Les Caunes | Paysages de la montagne de la Clape
      Les Caunes situé à quelques kilomètres de Gruissan (Las Caounos: Caune signifie grotte, cavité en occitan) est un plateau tabulaire sec et aride, d'une hauteur moyenne de 90m avec un point culminant à 110m et situé entre deux failles orientées SO-NE.
    • Autour de la garrigue de Figuières | Paysages de la montagne de la Clape
      Situé non loin de Gruissan, le plateau de Figuières contraste par l'aridité de ces sols et la présence des rares sources encore actives de la montagne de la Clape. Entre le Rec qui alimentait jadis en eau le village de Gruissan et le cimetière des marins disparus, ce sont deux lieux chargés d'histoire qui s'offrent à nous.
  • Paysages de l'étang de Bages-Sigean
    A l'origine était le Lacus Rubresus.