Foun dal Gorb | In Memoriam Jean-Luc Armengaud

Carnet hommage à ceux qui ont exploré et aimé la Clape.

Photographies de Jean-Yves Bougras et MaClape

Malgré son jeune âge, il était la mémoire vivante du passé gruissanais, une source où nous puisions abondamment le contenu de nos articles. Homme de parole, toujours disponible, cultivé, fidèle, pudique, humain, avide d'apprendre, il nous manque déjà terriblement. Je me souviens de ses paroles qui m'avaient tellement émue:

J'aimerais tant parfois retourner en arrière, revoir toute l'histoire depuis maintenant jusqu'à nos ancêtres. C'est pour cela que je suis tout le temps sur leur trace. Et je remue des tonnes de terre, semblable à une taupe, dans cette recherche. Et parfois nos ancêtres me récompensent de cet acharnement à les rejoindre, par quelques indices que je fais parler.

Cher Jean-Luc, maintenant tu connais toutes les réponses de ces êtres qui t'attiraient, puisque maintenant tu es parmi eux.

Claire Courdil | 2012

Sur les pas de Jean-Luc Armengaud

Jean-Luc Armengaud a exploré et aimé la Clape, comme Magali David et de nombreux anonymes.
Ce carnet rend hommage à cet homme passionné en suivant ces pas dans la combe jusqu'à la source au fond de la grotte marquée pour toujours par sa présence.

Une ascension mémorielle

Parmi, toutes les explorations, celle de la Foun dal Gorb offre une résonnance particulière. Grotte sépulcrale, habitation, source continue, concrétions, elle garde une part de mystère, tant de questions restant en suspens.
Cette ascension reprend les chemins qu'il a pu parcourir, les paysages qu'il a pu rencontrer et les cavités explorées.

Les marmites
Les marmites
Les marmites
Les marmites
Les marmites © JYB
Les marmites © JYB
Les marmites © JYB
Les marmites © JYB
La Morrade
La Morrade


La grotte de la Combe

La grotte de la combe, © JYB
© JYB


La Foun dal Gorb

La source au fond de la grotte

  • Foun dal Gorb
  • Fount d'al Gorb, source et grotte. Explorée en 1904 et 1937
    De l'ancien français Corb, corbeau
    Du latin corvus

En remontant le rec, ses marmites et ses méandres, l'aboutissement du parcours est la Foun dal Gorb et la grotte haute où les traces des travaux du Gruissan Prospection Spéléo (GPS) sont encore présentes, figées dans le temps.

Appelée aussi Grotte de la Fount das Pastres, c'est une grotte sépulcrale dont l'occupation est datée du Néolithique ou de l'Âge du Bronze.
Un figuier pousse à l'entrée alimenté par la source. Un dicton dit que si la source ne coule plus alors la sécheresse sera importante.

Foun dal Gorb, © JYB
© JYB

La source, © JYB
La source © JYB
Foun dal Gorb, © JYB
© JYB
Foun dal Gorb, © JYB
© JYB
Foun dal Gorb, © JYB
© JYB

La grotte haute de la Foun dal Gorb

Cette grotte, tu l'as fouillée, Jean-Luc. Tu as désobstrué le fond, as-tu rendu possible le passage vers la Foun dal Gorb?

Grotte haute de la Foun dal Gorb, © JYB
© JYB
Grotte haute de la Foun dal Gorb, © JYB
© JYB


Là, sur la paroi, la photographie de Jean-Luc nous regarde, semblant nous dire, "je suis passé par là, souviens-toi de moi."

Citation:     Dédié à notre grand ami Jean-Luc Armengaud décédé dans la nuit du 24 au 25 mai 2012 à la Font d'Estramar dans le cadre de ses recherches hydro-spéléologiques qui seront utiles à l'humanité dans l'avenir