Sources, puits et norias du massif de la Clape

  • Résurgence: Réapparition à l'air libre d'une nappe d'eau.
  • Exsurgence: Exutoire d'écoulements souterrains qui proviennent en partie de l'infiltration des eaux de pluies et d'une nappe d'eau.
  • Emergence: Exutoire dont l'origine n'est pas connue.

Il y a eu dans le passé des rivières, des cascades qui descendaient de la Clape et rejoignaient la mer comme en témoignent les combes, gorges et ravines que nous pouvons observer de nos jours. De cette histoire, beaucoup d'informations ont été perdues et ces sources ont été oubliées.

Cet article a pour but d'identifier les principales sources et puits actifs ou non du massif de la Clape classées ci-dessous par zone géographique.

Par défaut, la source est classée "emergence" lorsqu'il n'y a pas suffisamment d'information sur son type.

Lorsque la localisation de la source est incertaine ou non vérifiée, les coordonnées précises peuvent ne pas être fournies. Dans ce cas, la vignette de la source comporte le signe dans le coin inférieur droit.

Les variantes du mot "source" en occitan

Font signifie fontaine, source, point d'eau. Le "o" occitan se prononçant [ou], et le "t" final étant muet dans la prononciation de ce mot, on peut rencontrer les variations Font (Fontcaude), Fount (Fount de la Lèque) et Foun (Foun del Gorb).

On trouve aussi en occitan le synonyme Dotz (du latin ducere, conduire, couler) pour désigner une source. La finale "tz" est devenue un [x] et le "o" un [ou], que l'on retrouve dans l'Oeil Doux, littéralement, la source ronde.

L'eau: une préocupation de tous les jours

Le massif de la Clape est caractérisé par des conditions climatiques particulières. Il constitue l'un des endroits où le climat méditéranéen est le plus marqué avec un ensoleillement maximal, des fortes chaleurs et des précipations rares mais pouvant être violentes.

La recherche et la gestion de l'eau a toujours été une préoccupation majeure dans ce massif à travers la construction de puits et l'exploitation des rares sources couplées aux techniques traditionnelles permettant de gérer les versants à fortes pentes, les excés d'eau et les périodes sèches.

Catégorisation des sources

Selon la configuration de leur exutoire, il est possible de d'identifier quatre catégories de sources:

  • Calcaire Moyen-Marne: l'imperméabilité des marnes favorise la présence de sources au niveau de cette limite
    ① A la limite des couches du Gargasien et du Bédoulien
  • Lors des glaciations du Quaternaire et en particulier celle de Würm (abaissement du niveau marin d'env. -120 m), des réseaux karstiques se sont développés au niveau le plus bas des calcaires
    ② Au niveau de la mer, à la base des falaises (mortes)
  • ③ Entre -5m et -10m, sources en mer
  • ④ Entre -30m et -40m, réseaux profonds

Les sources de la ClapeLes sources de la Clape
Cliquez sur les vignettes pour les agrandir
Cliquez sur le titre pour obtenir plus d'informations sur la source ou le puits

Légende

  • le plateau des Caunes
  • Le plateau de Figuières
  • L'île de Saint-Martin
  • Gruissan
  • Les Abattuts
  • La garrigue de Ricardelle
  • La Capoulade
  • L'Hospitalet
  • Armissan
  • Narbonne Plage
  • Saint-Pierre sur Mer
  • Fleury d'Aude
  • La Fontaine des Chevriers
  • Les Portes et les Infêrêts
  • Tintaine
  • Non localisée

Carte des sources du massif de la Clape (Google Map)