Paysages de la montagne de la Clape

Impressions

L'histoire de la Clape (du nom Clapas qui signifie tas de pierres en languedocien) est d'abord celle d'une ile. Ses différents noms anciens, Insula Laci, Licia, Lecci, del Lec, ..., l'ile du Lac, témoignent de son passé et c'est l'histoire de ce passé que nous allons découvrir.

Une histoire d'île

La Clape dans le temps

A l'origine au début du tertiaire, il y a 65 millions d'années (Ma) naissaient les Corbières dont la Clape formait la partie orientale. La séparation de la Clape et des Corbières eu lieu il y a 45 Ma. 15 Ma plus tard, la Clape devint une ile suite à l'affaissement des reliefs autour du golfe du Lion. Vers -18 Ma, la mer avance profondément dans les terres.

La crise Messinienne

Pendant la crise Messinienne (-5,64Ma à -5,48Ma) le niveau de la mer Méditerranée s'abaisse de 1500 mètres suite à la fermeture du détroit de Gibraltar. A la fin de cette période, l'effondrement du détroit va à nouveau permettre les échanges entre l'Atlantique et la Méditerranée, rétablissant ainsi en peu de temps le niveau.

Au quaternaire

La fluctuation du niveau de la mer au quaternaire est rythmée par les différentes glaciations qui se sont succédées. Pendant l'ère glaciaire, il a ainsi oscillé entre +100m vers -1,2Ma et -125 en -30000 avant notre ère, ce qui positionne le trait de côte au niveau du massif de la Clape à plus de 20km du littoral actuel (plateau occupant l'emplacement du golfe du Lion jusqu'au golfe de Marseille.). Dans la période récente, le maximum de remontée du niveau marin a été atteint aux alentours de 2500 ans avant notre ère.

Evolution du niveau de la mer au quaternaire
Evolution du niveau de la mer au quaternaire

La Clape à l'époque Gallo-Romaine

Simulation de l'insularité de la Clape: zones d'altitude supérieure à 10m par rapport au niveau actuel de la mer.
Simulation de l'insularité de la Clape:
zones d'altitude supérieure à 10m par rapport au niveau actuel de la mer.
Reconstitution du littoral antiqueReconstitution du littoral antique 

Le caractère insulaire était bien présent au début de notre ère. La Clape fait partie de l'ensemble décrit par Avénius (poète latin du IVé siècle) dans "Ora Maritima" sous le nom des iles Piplas (Saint-Martin, Sainte Lucie, les Pechs de Gruissan et l'île de la Clape).

Non loin de ce golfe qui creuse ainsi le rivage,
s'en ouvre un autre, et quatre îles
(une ancienne tradition n'en indique que trois)
sortent du milieu de la mer.
La nation des Élésyces occupait autrefois ces lieux,
et la ville de Narbonne était la capitale considérable de ces peuples indomptés.
Là le fleuve Attagus se décharge dans la mer;
on trouve auprès le marais Hélicé.

Ora Maritima | Avienus, Rufus Festus, v. 579-583, IVe siècle après J.C.

La Clape perdra définitivement son insularité fin XIIIe, début XIVe siècle suite aux apports d'alluvions de l'Aude et aux campagnes d'assainissement des étangs.

Structure du massif de la Clape

Visualisation des niveauxVisualisation des niveaux 

Une structure tabulaire

Le massif de la Clape est orienté NE-SO parallèlement à la côte. Il présente une succession de plans subhorizontaux? aux altitudes 60, 100, 150 et 190 mètres.

Le point culminant est le coffre de Pech Redon (214 m).

Plissements et failles du massif de la Clape
Plissements et failles

Les plissements

Les principales déformations des couches du massif de la Clape sont les suivantes:

Les failles

Faille du massif de la Clape
Faille du massif de la Clape

Le massif de la Clape possède un système de failles normales orientées NE-SO de regard principalement Est dont les éléments les plus caractéristiques sont:

Failles d'effondrement du massif de la Clape
Failles d'effondrement

Les fossiles de la Clape

Stratigraphie de la Clape © G. Lacombe 1997
Stratigraphie de la Clape © G. Lacombe 1997

Le massif de la Clape est riche en fossiles que l'on peut trouver particulièrement dans les marnes moyennes du Bédoulien et les calcaires inférieurs du Barrémien (faciès Urgonien attestant du passé insulaire).

Huitre d'Armissan (Museum de Toulouse)
Huitre d'Armissan (Museum de Toulouse)

En particulier, la flore fossile d'Armissan constitue un exemple complet de l'existence d'un climat exotique dans le Languedoc, à l'ère Tertiaire il y a 30 Ma (Oligocène) .

Flore fossile d'Armissan (Museum de Toulouse)
Flore fossile d'Armissan (Museum de Toulouse)

Les carnets de randonnée (Google Map)

Pour en savoir plus

1. Magali David: Ma clape Terre Secrète 2ième édition 1999 (livre)
2. ASNAT: Le massif de la Clape Observations Géologiques (pdf)